Les belles Lofoten

… j’en « profite » qu’il ne fasse actuellement pas beau en Irlande pour écrire sur les Lofoten où le temps était à tomber pendant les 4 jours que nous y avons passés.

Tout d’abord, petite explication de ce que sont les Lofoten…

Les Lofoten sont donc des îles du Nord Ouest de la Norvège. Elles se trouvent bien au delà du cercle polaire artique ce qui fait qu’elles connaissent la nuit polaire en hiver et le soleil de minuit en été. Nous avons ainsi eu beaucoup de problèmes de sommeil avec un soleil présent 24h/24 bien qu’on le voyait disparaître derrière la montagne un peu avant minuit.

C’est un archipel composé de 5 îles plus ou moins grandes. Nous avons choisi d’en privilégier une seule afin de ne pas perdre de temps dans les transports compte tenu du temps limité qu’on y avait consacré. Nous avons choisi l’île de Moskenes, la plus au sud de l’archipel. Il y a tellement de montagnes sur cette île que seule une étroite bande côtière y est habitable.

Selon notre ami wikipédia, les îles Lofoten seraient le lieu de la plus grande « anomalie positive de température hivernale ». Autrement dit, malgré leur emplacement proche du pôle, les Lofoten connaissent des températures particulièrement douces. Par contre, malgré le fait qu’elles soient bordées par le golf stream, je n’ai jamais connu une mer aussi froide! J’y ai trempé mes pieds seulement 30 secondes et ils étaient tout engourdis par le froid alors que la température extérieure devait bien dépasser les 20°C!

Bon fini de blablater, je vois bien qu’on perd du public (heureusement que c’est bientôt la fin), alors place aux photos et récit de nos aventures!

A notre arrivée par bateau sur les îles Lofoten, nous sommes particulièrement surpris par la température extérieure. J’avais regardé la météo qui prévoyait environ 10°C la semaine de notre séjour. Or quand nous arrivons en pull, nous avons bien trop chaud et je n’ai qu’une envie, mettre mon short!

Arrivée à Moskenes, le port de l'île situé à 10 km de notre hôtel.

Deuxième surprise, les transports en commun chient un peu du boudin! Nous ratons le bus de 14h et devons attendre jusqu’à 17h10 pour le prochain. Nous décidons alors de prendre un taxi (bien cher hein pour ne pas changer) pour nous rendre dansà notre hôtel, dans le petit village de Å (se prononce O).

Vue depuis la terrasse de notre hôtel. Dommage qu'on n'ait pas la bande sonore, les mouettes n'en finissaient pas de piailler!

La spécialité locale, de la morue séchée. La première source de revenu aux Lofoten reste la pêche et non pas le tourisme comme on pourrait le penser.

En arrière plan un rorbu, en premier plan, ce qu'on voyait quotidiennement, des pêcheurs qui préparent les poissons en fin de soirée après une longue journée de pêche.

Les rorbu ont été construits dans des régions de Norvège où la pêche (principalement la pêche à la morue) était une activité importante mais saisonnière, ayant lieu pendant les mois d’hiver et nécessitant la construction d’hébergements temporaires appropriés. Ces cabanes permettaient un accès direct à la mer et un déchargement aisé des poissons. Souvent, plusieurs pêcheurs se partageaient le bâtiment. Dans certaines régions, les rorbu appartenaient à des hommes d’affaires aisés qui les louaient aux pêcheurs.  Actuellement, les rorbu sont principalement loués aux touristes. Traditionnellement spartiates, ces cabanes ont été restaurés et leur intérieur modernisé.

Pour organiser nos activités/balades de la semaine je me suis entièrement aidée d’un autre blog de randonneur qui a fait les Lofoten à pied… très très intéressant!

Ainsi, on a copié une partie de son itinéraire et avons fait l’ascension (ou presque) du Mont Munken et une jolie balade en bateau puis à pied vers une plage paradisiaque, la plage de Bunes.

Les ballades en images…

Un lac d'eau potable sur notre chemin

Premières neiges

Pause lunch, on était déjà décédés et pourtant loins d'être rendus!

neige again

Presque arrivés, on a une vue sublime sur une plage à l'eau cristalline

Le problème quand on arrive en haut, c'est "je veux pas refaire le chemin dans le sens inverse, j'attend qu'un hélico vienne me chercherrr"

Alors que Gael traverse de longue étendues de neige en courant moi je me casse la gueule en faisant du sur place, mon dos ne s'en est pas remis! AGAIN J'AI ENVIE D'TE DIRE!

Après la balade, pause bière bien méritée sur notre ponton fétiche, où j'admire l'état de mes chaussures

Deuxième balade commence en bateau au départ de la ville de Reine

Mini croisière dans le fjord

Nous voilà arrivés, début de la promenade

Arrivés sur la plage de Bunes, après avoir franchi une énoooorme colline!

Vous remarquerez la couleur de l'eau... à -50°C

Sur le retour...

Voilà pour les Lofoten les amis!

 

L’île de Moskenes fait partie de mes coups de coeur principaux (avec NYC, la Nouvelle Zélande et la Great Ocean Road en Australie). La lumière du soleil y est magique et rend le moindre paysage resplendissant. La nature y est sublime, on s’y sent tout petit, on a l’impression d’en faire partie (c’est le cas of course mais là on s’y sent bien!). C’est un vrai paradis pour photographes, randonneurs, etc. C’est un paradis tout court. Je déplore quand même la température de l’eau (5°C? 10°C? Nan mais on va où là?!!)!

 

J’en ai mis du temps à le faire cet article, j’avais jamais le temps de le terminer, je m’y suis prise à 3 fois!

 

-Article sur l’Irlande très prochainement-

La Norvège des fjords

ou la Norvège telle qu’on la connait.

Lorsque nous sommes arrivés à Bergen, je m’attendais à ce que les fjords soient à 30 min en bus de la ville. QUE NENNI! Pour atteindre chaque fjord il fallait déjà plus de 2h en train+bus+bateau… pffiou! Autant vous dire que c’était fatigant! De plus, il fallait faire avec la météo sur les fjords… Voilà comment nous nous sommes retrouvés à prendre une excursion le samedi pour aller voir un premier fjord et une excursion le dimanche pour aller voir un second fjord… Plein les pattes!

Mais d’abord, qu’est ce qu’un fjord? On va se la jouer à C’est pas sorcier et vous expliquer tout ça!

Alors Jammy, explique nous un peu c’est qu’est exactement un fjord??

Et bien Fred, un fjord est une vallée glaciaire très profonde, habituellement étroite et aux côtes escarpées, se prolongeant en dessous du niveau de la mer et remplie d’eau salée.L’eau de surface des fjords est très peu salée : elle est en grande partie issue de torrents et de la fonte des neiges. Il s’agit d’une eau froide mais douce.

Merci Jammy!

Désolée de vous infantiliser ainsi mais j’essaye de me mettre au niveau de Maela ahaha!

Première excursion dans le Hardangerfjord

Le Hardangerfjord est le deuxième plus grand du pays, il fait 179km de long.

Quelques beaux paysages vus depuis le bus!

Avant la croisière en bateau, 3h sont prévues dans une petite ville au bord du fjord. Nous sommes libres de faire ce que l'on veut mais ils nous conseillent fortement un excursion pour aller voir de superbes chutes. Nous avons choisi de nous promener dans les environs. Début de la promenade...

La petite maison dans la prairie. Je tiens à préciser que les photos ne sont pas à la hauteur de la beauté des lieux.

Puis débute la croisière en bateau. 3 heures pendant lesquels nous seront pratiquement seuls à l’extérieur à braver le vent pour admirer les paysages…

Bientôt achevés par le vent

Deuxième excursion dans le Sognefjord:

Le Sognefjord est le fjord le plus long d’Europe et le deuxième plus long du monde. Il s’agit également du fjord le plus large de Norvège. Il s’enfonce dans les terres sur 204 kilomètres.

Pour rejoindre la ville du point de départ de la croisière nous prenons une fois encore le bergen railway pendant un petit moment puis un nouveau train, le Flam Railway, très touristique. En descendant du Bergen Railway, des centaines de personnes se précipitent hors du train pour se jeter dans l’autre train et surtout avoir une place assise! Impressionnant!

On s'arrête pour aller prendre des photos d'une cascade sur le bord, trempés!

Quand nous arrivons. Nous avons encore une fois 3h avant de prendre le bateau-croisière. Comme la veille, une excursion hors de prix est proposée pour aller admirer le fjord du haut d'une montagne (en bus hein). Encore une fois, on choisi de se promener dans les environs. Nous demandons des conseils à l'office de tourisme. Le mec est un vrai connard! On prend alors une carte et décidons de grimper pour approcher une chute (encore une)...

Le sentier nous fait traverser un pré avec des moutons... trop mignons!

Après une montée bien raide (atroce), belle vue sur la ville

Pas peu fier, Jean-Moutmout est à la même hauteur que nous. Comment il est arrivé là, j'en sais rien..

Après cette promenade, nous rejoignons le bateau en avance pour avoir une place à l’extérieur… euuh ah non en fait on est pas en avance y’a déjà plusieurs groupes de touristes, asiatiques, indiens, le bateau est énorme, c’est le bordel quoi. Rien à voir avec la veille. Encore une fois les gens se poussent pour être bien placés, du délire!

Finalement, on s’en sort plutôt bien et on admire la vue pendant deux heures. C’est très beau et les photos ne sont pas représentatives…

du vent

frileux

Après cette croisière, nous devons prendre un bus. Au départ il n’y en a qu’un et vu le nombre de passagers, certains sont pris de panique. C’est la grosse bousculade, ils ont peur de ne pas rentrer à l’hôtel… Oui je parle avec mépris, des fois ce genre de touristes fait bien chier!

Vue depuis le bus sur une vallée, ouaaah

-THE END-

3 articiles en un jour, c’est trop, je suis morte, je vais me coucher!

Bergen, ou la San Francisco européenne

Bergen, deuxième plus grande ville d’Europe et idéalement située de part sa proximité avec les grands fjords de Norvège de l’Ouest classés à l’Unesco (je parle comme le guide du routard maintenant), nous a agréablement surpris! Nous qui pensions utiliser cette ville comme seul point de chute, avons trouvé que la ville en elle même était une belle attraction touristique (dans le bon sens du terme).

En rouge Bergen et les fjords* que nous avons visités.

Vue depuis la terrasse de notre appart où nous buvions des bières qu'il est interdit d'acheter après 18h, le dimanche et jours fériés!

Comme nous l’avons dit plusieurs fois, elle nous a d’abord beaucoup fait penser à San Francisco avec son marché aux poissons (où ils ne vendent pas de poissons comme ça mais des plats pas chers à base de poisson), ses rues en pentes qui offrent une belle vue sur la ville à chaque détour et ses maisons joliment colorées… Un San Francisco avec seulement 300 000 habitants et le charme d’une petite ville, très très agréable!

Désolée si j'ai l'air un peu cruche!

Des rues bien entortillées comme à SF

C’est aussi la ville la plus pluvieuse d’Europe, apparemment, il pleuvrait 275 jours par an… Autant dire qu’une bretonne, qui vit à N/\ntes et vient passer ses vacances à Bergen… cherche vraiment la merde! Hopefully, nous avons eu de la chance et n’avons du supporter la pluie que le soir de notre arrivée et le matin de notre départ. De la grosse grosse pluie par contre…

Bonus

La ville est aussi entourée de 7 montagnes ce qui offre un cadre magnifique entre mer et montagnes… Il est possible de monter sur ces montagnes et nous avons choisi d’aller voir la plus touristique qui est aussi la plus accessible. La plupart des touristes la montent en téléphérique/cable car… loosers!!!

Début de la montée, on était déjà essouflés!

Arrivée en haut après une petite heure de marche, belle vue sur la ville

Le cable car des fainéants

Plus tard dans la semaine, nous sommes aussi allés nous promener (pêcher) sur une sorte de grande presqu’île, c’était agréable malgré quelques déconvenues…

Déconvenue n°1: le trajet en bus dure 1h30, et coûte 75 NOK par personne soit 10 euros…

Déconvenue n°2: nous ne pêchons rien, j’ai envie de dire ça devient récurrent!

Déconvenue n°3: Comme je l’ai dit le trajet coûte 75NOK par personne, ce que je n’ai pas dit c’est que Gael avait en tout et pour tout 150NOK sur lui au début de la journée… Nous n’avions donc rien pour rentrer. Gael décide que lorsque l’on voit le bus du retour on court dedans sans que le chauffeur nous voit. Problème: il n’y a que nous deux et le chauffeur ne descend pas du bus. Pire, il est en train de vérifier que personne n’a rien laissé dans le bus et lorsque nous rentrons il s’énerve qu’on ne l’ait pas attendu à l’entrée pour payer. Oups. (c’était la mauvaise idée de gael numéro 1). Il nous demande (crie) de venir payer à l’entrée et Gael lui dit « On a déjà un ticket! », évidemment lui il comprend rien alors Gael lui dit « ah bah je croyais que c’était pour faire l’aller/retour ». Le chauffeur a bien compris qu’on le prenait pour une prune, il s’est donc beaucoup fâché mais nous a laissé rester OUF les mecs!

Voilà pour Bergen en elle même où nous avons pu déguster pas mal de poisson, ce qui fait beaucoup de bien!

Bergen Railway

Nous avons décidé de prendre le train qui partait de Oslo pour arriver à Bergen, notre destination et ce, malgré un trajet de 7h. La raison en est que ce voyage en train est paraît il l' »un des plus beaux du monde ». La ligne de chemin de fer se trouve en haute altitude et traverse des vallées, montagnes et glaciers qui offrent un paysage relativement… impressionnant!

« When you buy a train ticket to Bergen, you are buying a ticket to one of Europe’s most spectacular adventures. We’re talking about the Bergen Line, one of the highest railways in Europe. »

« The Bergen Railway is often selected as one of the top-10 train rides in the world, and it definitely did not disapoint! »

Bon ok les mecs, on se calme! On va le faire ce trajet et plutôt deux fois qu’une (compte tenu des nombreuses fois où nous avons du le reprendre dans l’autre sens)!

C'était plus beau en vrai, l'eau était bien bleu...

Les +: beaux paysages, moins serrés que dans un avion ou un bus et le temps pour écrire dans mon journal de bord

Les -: trop long, il pleuvait, on passait notre temps à changer de côté pour ne rien rater du paysage (enfin surtout moi) ,  y’avait un mec qui ressemblait à un chien qui nous regardait sans cesse!

A suivre…

– The Bergen Railway – the best train ride in the world
– Bergen city : la ville la plus pluvieuse d’Europe
– Fjords in Norway – Norway in a nutshell©
– Lofoten Island
(…)

Toujours en retard sur le blog et on ne risque pas de rattraper ce retard d’ici peu car nous avons deux semaines bien chargées à venir avant Dublin.

Un petit teasing tout de même pour mettre en appétit les personnes qui laissent des commentaires sur ce blog. Les autres, vous n’avez pas le droit de regarder les images ci-dessous. Interdiction.

Bergen railway

Bergen : San fransisco version EU

A proximité des fjords

Oslo with Aleks

– Du texte de bonne qualité –

Nous étions en companie d’Aleks* pour visiter Oslo en une semaine.
(* : nom d’emprunt, pour garder l’anonymat de ce voleur de bière)
Nous avons fait une course au musées et lieux touristiques mais également su profiter de l’alcool en provenance de France et du duty-free.
BONUS : LE SAVIEZ-VOUS ? (version alcoolisme)
Le prix d’une bouteille d’un litre Rhum Baccardi en Duty Free à l’aéroport d’Oslo est de 87Nok soit 11,16€.
Le prix d’une bouteille d’un litre de Rhum Baccardi en magasin à Oslo est de 420Nok soit 53,87€.
(FIN DU BONUS)
Une bonne semaine, bien chargée avec beaucoup de marrades. Nous avons également dépenser une fortune pour nous nourrir. Mais nous n’avons pas payé de tickets de tram. BON PLAN !

– Illustration par l’image –

coin coin

Niblette !!

Humble participation dans un musée

La phrase d'accroche du bas est sans doute destinée aux femmes ou aux hommes.

Le tabac (étrange et un peu débile) à sucer en Norvège

Aleks et sa petite amie d'un soir, bonsoir !

La cabane du chasseur.

Le mec en vert mesure 1m85.

Alien

Pas cher le ticket de bus valable 72h frotté, cassé et retamponné !

SHOOTERS de Bières