Bonus video Philadelphia !


Vous devez rajouter la première musique de cette page : cliquez ici

48h à Philadelphia

Hello, hello!
Voici des nouvelles plus si fraiches de notre périple à Philadelphie…

Nous avons quitté l’agitation de New York City (qu’on ne pouvait plus supporter) pour retrouver une ville bien plus calme et presque déserte!

Nous avons passé la première journée à traverser la ville pour aller à la rencontre de la Liberty Bell et de la statue de Rocky… entre autres!

La cloche de la liberté qui est le symbole de la liberté pour les Américains et qui aurait sonné juste après la déclaration d’indépendance des Etats Unis par rapport au Royaume Unis 🙂

Elle est située face à l’Independance Hall qui est l’endroit où la déclaration a été signée!

C’était sympa de savoir qu’on était dans la ville où a débuté l’histoire des Etats Unis tels qu’ils sont maintenant (riches et prétentieux euuh libres et puissants)!

Sur le chemin (pour aller voir Rocky), nous avons croisé plusieurs chaînes de télévision et présentateurs qui vont avec. Rien de très intéressant aux alentours, nous avons donc posé la question à l’un d’entre eux… c’était en fait un mec de 65 ans qui venait de se faire poignarder dans le métro… Le présentateur se marrait et nous a dit « apparemment il va bien! »… Le lendemain on voit dans le journal « un homme poignardé dans le métro… 6 coups de couteau… état critique… » euuh pas très rassurant tout ça!

On peut voir des fresques de ce genre dans toute la ville. Pour la petite histoire, l’idée des fresques vient d’un programme anti-graffiti développé par la ville. Ce sont des artistes qui sont payés pour réaliser des fresques géantes, certaines sont remplies par les habitants. Il y en a plus d’un millier! >>> http://www.tout-sur-google-earth.com/t13739-streetview-les-fresques-murales-de-philadelphie-piladelphia-s-mural-arts-program

Bon, allez fini les conneries, on a mieux à faire comme par exemple… TROUVER ROCKY

Le musée d’art de Philadelphie (à 16$ l’entrée et 10$ le parking, juste pour préciser…) devant lequel se trouvait la statue de Rocky à l’origine. Pour la petite histoire (encore! c’est fou ce qu’on est bien renseigné!), la statue de Rocky apparait dans Rocky III et a été offerte par Sylvester Stallone (ahhhtropbeaujesuisamoureuse) à la ville de Philadelphie (aaahtropgentilenplus!) après le film. Ça attire beaucoup de touristes qui viennent courir à la manière de Rocky sur les marches du musée, et poser à côté de la statue. Mais des méchants de la mairie ont décidé à une époque que la statue n’avait rien à faire en haut des marches du musée (alors que si, je veux dire, tout un symbole quoi!) et ils l’ont fait retirer… mais comme par hasard est sorti Rocky Balbao il n’y a pas très longtemps et la statue est revenue… mais pas à sa place… plus bas dans un jardin, en fait.

Escalade de la statue… J’étais la seule à le faire et après ils m’ont tous copiée!

 

En mode groupie

 

Après avoir couru le long des 72 marches à la façon de Rocky

 

Vue sur la ville depuis le haut des marches

 

Remise de mes émotions (et j’étais vraiment émue… – -‘ ), nous nous dirigeons vers Fairmount Park, une colline aux bords de laquelle se trouvent de superbes petites maisons aux bords de l’eau… Je pensais me promener sur le « port » mais en fait tout est privé! Donc petite photo et c’est reparti, on rebrousse chemin!

 

 

Cet oiseau n’est ni un canard (version d’Ilona), ni une oie (version de Gaël), si vous trouvez ce que c’est, n’hésitez pas à nous envoyer vos suggestions!

 

Après cette balade infructueuse, nous nous rendons à la bibliothèque municipale manger un gouter à la cafet’. C’était pour ma part l’un des meilleurs gouter de ma vie, jamais bu un aussi bon chocolat chaud! Quant à Gaël, il n’a pas pu profiter du sien car il avait mal au ventre… par contre les toilettes ont dégusté elles!

 

Héhé voila pour la première journée!

 

Le lendemain fut beaucoup plus calme, du moins en journée!

 

La toute première banque des Etats Unis…

La fouine

 

Cette journée, c’était un peu la journée repos (ou flemmards, appelez ça comme vous voulez). Notre objectif principal était de déguster un Cheese Steak (et non cake), qui est la spécialité culinaire de Philadelphia…

Jim’s Steaks, le resto le plus réputé pour ses cheese steaks et c’est vrai que -dear god- c’était bon!

 

Ça a l’air aussi peu ragoutant qu’une poutine, et pourtant!

 

Après un repas aussi peu calorique, direction la chambre pour faire une sieste… et ouii j’avais bien dit que c’était la journée tranquille Bill!

Enfin, on pouvait tout de même admirer le pont Benjamin Franklin depuis notre chambre, c’était plutôt agréable!

 

 

Quant au soir… TIN TIN TIN… Nous avons dégoté des places à 10$ pour aller voir un match de Basket des Chicago Bulls contre les Sixers (l’équipe de Philadelphie). Moi j’étais pour les Chicago Bulls puisque Joakim Noah est dans l’équipe (français représente quoi) mais ça c’était avant de savoir qu’il ne jouait pas ce soir là… Ce qui fait qu’on a cherché en vain Yannick Noah tout le début du match dans les tribunes (Gaël, armé de son zoom d’appareil photo numérique, examinait toutes les tribunes proches du terrain à la recherche d’un type à rasta… Je dois avouer qu’on a eu plusieurs faux espoirs!)

 

(Faux) Yannick Noah numéro 1 : rastas trop longues, et un peu trop black

 

(Faux) Yannick Noah numéro 2 (en orange) : un peu trop fat, sale look et rastas trop courtes

 

Il y en a eu un autre mais il avait genre 15 ans et n’avait même pas de rasta (enfin, rappelons nous que Gael n’a pas une vue très perçante!)

 

Concernant le match en lui même, c’était super sympa d’être dans l’ambiance du match même si j’avais un peu plus de mal que pour le match de hockey de Montréal! Ils marquent tellement de paniers au basket que ça en devient lassant (je trouve), on est vite blasé! Par contre on était au milieu d’une équipe de basket (pas pros hein) qui était venue voir le match et qui avait, pour l’occasion, commandé des tee shirts des sixers. Ils en ont filé un à Gaël, ce qui fait qu’on se retrouve encore avec un tee shirt de supporter (le premier, je l’avais attrapé dans les tribunes à Montréal).

 

Tout début du match…

 

 

 


PomPom Girl !

 

Pour mettre l’ambiance, ils y avaient différentes animations, pendant les temps morts ou pas, genre des pom pom girls, la mascotte qui faisait tirer des paniers à des inconnus, des kiss cams, des carlton dance cams, etc… On s’est bien marré même si j’aurais aimé passer à la kiss cam!

 

Carlos Boozer sur grand écran (c’était mon préféré, groupie comme je suis il me fallait bien un préféré avec des gros tatouages et tout et tout).

 

 

 

 

Score final! 105 à 99 pour les sixers!

 

Voilà pour Philadelphie…

Retrouvez nous pour de nouvelles aventures à … Washington, DC. où il fait bien froid!


New-york c’est fini !

Nous avons laissé l’appartement de New-York à 12h07 (après avoir nettoyé pendant des heures) pour aller à la porte à coté : la station de bus Port Authority direction Philadelphie !

Nous voici à Philadelphie dans un confort Inn pour 3 nuits.

L’aventure continue…

A suivre !

– BONUS –

La télécommande marrante de l'hôtel, une manette de Nintendo 64 recyclé pour commander des films et des repas 🙂