Goodbye Boston!

Héhéhé on quitte Boston sur une bonne note… Les clams chowders ou comment être en kif total sur une simple soupe avec du pain…

Photo prise au Union Oyster House

Recette des Clams Chowders

Préparation : 15 min
Cuisson : 45 min

Ingrédients (pour 6 personnes) :
– 60 palourdes
– 50 g de beurre
– 3 oignons
– 1 blanc de poireau
– 3 cuillères à soupe de farine
– 500 g de pommes de terre
– 75 cl de lait
– 20 cl de crème fleurette épaisse
– sel et poivre
– persil

Préparation :

Laver les palourdes sous l’eau courante, éliminer celles qui ne se ferment pas lorsqu’elles sont entrechoquées.

Les placer dans une marmite avec 10 cl d’eau, les faire s’ouvrir en les cuisant durant quelques minutes sur feu vif.

Jeter celles ne se sont pas ouvertes.

Décoquiller les palourdes, les hacher très grossièrement.

Filtrer soigneusement le jus et le réserver.

Faire chauffer le beurre, y faire revenir les oignons et le poireau hachés durant 10 minutes à feu doux.

Saupoudrer de farine et faire cuire 1 minute supplémentaire.

Ajouter les pommes de terres coupées en petits cubes, mouiller avec le jus de palourdes.

Faire cuire environ 20 minutes, jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.

Ajouter le lait et la crème, faire chauffer sans cuire, ajouter les palourdes puis rectifier l’assaisonnement.

Servir dans des bols en saupoudrant de persil haché.

 

Tu pourras m’en faire maman?

Harvard / Salem

Hey ho hey ho, petit article pour Harvard et Salem because c’était pas very nice! Plutôt décevant, je dois dire! Harvard, c’est grand et c’est super de se dire qu’on est dans l’université la plus connue au monde mais à part ça… On a pas vu grand monde, et surtout on n’a pas vu les maisons des fraternités 😦

Les sweat Harvard étaient trop expensive for me (enfin j’en aurais pris un si Gael ne m’avait pas conseillé d’attendre), du coup j’en ai pris un à Boston où il est écrit BOSTON (mais c’est mieux puisque je préfère passer du temps à Boston qu’à Harvard!).

Quant à Salem, peut être que la ville est sympa, on n’a pas trop visité mais alors le musée des sorcières: GROSSE ARNAQUE! 8$ par personne pour visiter deux pièces dont une où l’histoire du procès des sorcières est racontée en anglais et dont je n’ai pas compris un traitre mot (pauvre de moi…).

On s’est introduit dans un salle de classe en scred

On a bouffé dans la cafet’ de la fac de design

Un petit péquenot s’est glissé sur la photo

Dans le couloir des labos de bio.
[Apparemment un petit vigouroux est passé par là! ]

Voilà pour Harvard.


Le musée des sorcières à Salem (est ce qu’on a prit la photo nous même ou est ce qu’on l’a chopé sur google images, à vous de deviner!)

Boston, masse sa chaussette, USA

Hi my friends!

*Attention! Cet article peut contenir des écureuils*

Aujourd’hui, visite de Boston en commençant comme tous les touriste par The freedom trail, une ligne rouge de 6km de long tracée dans tout le centre de Boston qui permet de faire une bonne petite balade sans trop savoir où on va mais sans non plus se perdre! Good for us!

The red line, suivez-nous…

_

_

Notre premier arrêt dans un cimetière un peu glauque…

Si j’ai bien compris, c’est un cimetière qui n’est pas lié à la religion… C’est ce que je veux pour moi!

_

_

_

On y est allé juste pour le nom (et parce que j’avais une envie pressante aussi) mais ça ne valait pas le détour, il y avait seulement une toile qui était vierge dans le passé et maintenant remplie de petits messages genre « Judith was here héhéhé »… sans intérêt! En plus le barman m’a servi la moitié d’un espresso! 2 gorgées pour 1,50$ qui dit mieux?

_

_

_

WHAT??!! WHAT THE FUCK?? Ils ont oublié la baguette…

_

_

_

Devant le port.

_

_

_

Un chenapan est dissimulé sur cette photo, saurez vous le retrouver??

 

_

_

_

Ma photo préférée de la journée… Gaël fait bien local avec ses chaussures de sport et son jogging!

Fin du freedom trail, c’était super!

 

Street fight!

 

Et pour finir Blaise vous salue (en fait j’ai du mal à déterminer si c’est un Blaise ou Scratchy, car on a un code avec Gaël -ou moi toute seule mais Gaël fait semblant de s’y intéresser…?- : les écureuils un peu fat s’appellet Blaise, les écureuils un peu fifres s’appellent Scratchy, et les écureuils noirs les Black Mamba) !

On est (enfin) à Boston !

Hello, encore un petit article de Gael pour vous dire qu’on est enfin à Boston !

Voici l’histoire fabuleuse des transports canadiens / américains :

– Pour aller à Toronto, on a du prendre un nouveau billet de bus car j’avais acheté nos tickets sur le net..
J’avais recherché un billet pour Lundi à partir de 14h, il me propose 00h30, je me dis cool on va faire le trajet de nuit pour éviter de payer l’hôtel et en arrivant il me dit que ces billets étaient pour la nuit entre Dimanche et Lundi, c’était Lundi à 00h30 et aujourd’hui on est mardi…

– Pour aller à Buffalo depuis Niagara falls, le bus avait plus de 45 minutes de retard

– Attention ça se complique –

– Pour aller à Boston depuis Buffalo, on avait un vol à 14h, notre vol est au début retardé puis on demande de combien de temps il est retardé, on nous dit il est annulé. Elle nous dit essayez d’aller sur un autre vol pour jenesaisplusoù pour prendre une correspondance, on nous dit « c’est trop tard car vous avez des bagages »
On retourne à l’autre porte pour prendre un autre vol, il embarque pour Philadelphie, les passagers avec des billets pour cette destination sont prioritaires.. On attend et la même personne nous dit « ah c’est trop tard pour ceux qui ont des bagages ! »
Ilona se met en colère.
Puis là un staff member sortit de nul part avec un gilet fluo, nous dit « vous voulez aller à boston ? » On dit « oui » Donc il saisit super rapidement nos anciens numéros de vols et de bagages pour nous proposer un vol vers phili puis vers boston. Il a fait l’opération en moins d’une minute.. (on flippe un peu pour nos bagages)
On embarque…
On arrive à Phili 1h après…
On attends 1h30 notre avion à Phili pour boston…
Puis l’avion est retardé de 30 minutes…
Puis on monte enfin dans l’avion après avoir acheté des salades à 11$…
Puis dans l’avion on nous dit que le vent est trop fort à Boston on ne peut pas décoller avant 45 minutes…
Au bout de 45 minutes on nous dit que la bonne nouvelle c’est que l’aéroport nous laisse encore 30 minutes avant d’annulé le vol…
On décolle enfin après 45 minutes !
Une heure après on arrive à Boston….

(Ouf!)

Donc on a seulement 3jours pour visiter Boston, donc vous aurez sans doute des news le soir… On est ici :

40 Berkeley St
Boston, MA 02116