Passage à Montréal

IL FAIT BEAUCOUP MOINS FROID A MONTREAL!

Ce soir (avant de prendre le bus direction Toronto à minuit) direction L’assomoir, un bar où apparemment on entre avec la cravate autour du cou et on en ressort avec la cravate sur la tête… On va être bien chauds dans le car mouahah

Bye bye Montréal…

C’est avec un petit pincement au cœur qu’on quitte Montréal pour… Québec! On va passer une semaine chez des SERVAS et des CouchSurfers puis une semaine en location!

Pour cette dernière journée, on a été nourrir les écureuils et ils sont beaucoup moins mignons quand tu agites des noix sous leur nez. Tu crois qu’ils sont deux ou trois en fait ils sont dix et au lieu de t’attendrir, ils te font flipper, surtout quand ils te montent dessus et commencent à effiler tes collants… bref!

Pour résumer un peu ces deux semaines à Montréal, je dirais que c’est une ville humaine et pas si « américaine » que ça. C’est grand, soit, mais tu retrouves toujours ton chemin, tout ce qu’il y a à voir est accessible en métro (ou il fait horriblement chaud, mais bon…) et on a vite eu l’impression d’être chez nous (un peu trop des fois, peut être!).

Ce que j’ai préféré: les promenades au Mont-Royal pour les écureuils, les arbres aux feuilles oranges et la vue sur la ville, ET le match de hockey pour l’ambiance, le jeu et la musique 🙂 (pas pour la bière par contre, qui était forcément LIGHT, bahhh).

Ce que j’ai le moins aimé (pour ne pas dire détesté): la Poutine (rien que d’y penser, ça me pèse sur l’estomac), trop de calories, trop de mélange (sauce+fromage+frites= gras gras gras…) ET les escalators de la mort de la station de métro Beaudry… Si vous avez 2min20 à perdre, alors vous pourrez avoir une petite idée de ce qu’on devait se taper à chaque fois qu’on prenait le métro pour rentrer chez nous. [Sachez que la vidéo n’est ab-so-lu-ment pas intéressante!]

Gael : Les habitants de Montréal sont vraiment sympathiques et accueillant ! Le match de hockey était un classique à ne pas manquer ! Une ville qui est tout de même pour ma part assez américanisée : une multitude de fast-food, des magasins 7/7 ouverts  jusqu’à 22h, le cinéma et surtout le design / l’aspect des bâtiments en général ! (Surtout dans le quartier financier)
J’ai beaucoup aimé la grande bibliothèque de Montréal, idéal pour suivre l’actualité française !
Québec nous voilà ! (après 3h de bus (bien onéreux))

Le 11 novembre: Journée chargée

Pour une fois nous n’avons pas glandé hier (pour aujourd’hui, c’est différent). Nous nous sommes levés à 8h30 (bien que je me réveille chaque jour entre 7h15 et 7h30) afin de profiter du soleil au maximum (ou presque).

Première étape: le jardin botanique et l’insectarium de Montréal. Bon, comme je vous l’ai dit, on est en période creuse ici donc ils en profitent pour faire leurs travaux, rénovations, etc. Nous n’avons donc pas pu apprécier pleinement la beauté des jardins extérieurs bien que les jardins japonais et chinois étaient super jolis. Quant à l’insectarium, c’est un peu pour les enfants dirait Gaël et il n’a pas tort! Mais bon on a vu pleins d’insectes dégueulasses comme si je n’avais pas eu ma dose en Thaïlande!!

Gaël face au jardin japonais, moment apaisant.

 

Au jardin botanique.

 

Seconde étape: l’île Notre-Dame qui se situe juste à côté de l’île Sainte Hélène où il y a le Parc Jean Drapeau (que vous avez vu en photo dans l’article précédent). Je décide donc qu’il serait sympa d’aller se promener sur l’île Notre Dame. Un bus dont le terminus est le Casino (de l’île Notre Dame) s’y rend, nous montons donc à bord avec des papys et des mamies… pour arriver au Casino! Seulement, si on s’attendait à ce qu’il y ait autre chose que ce foutu casino dans les environs et bien on s’est planté! On a donc passé un petit temps à se dire « euh c’est quoi le délire », à se disputer -gentiment, of course- et à trouver la passerelle pour retourner nous même (plus de bus, merci) sur Sainte Hélène! Chose faite, il ne nous reste pas plus d’une heure avant la tombée de la nuit. Nous allons donc nous promener dans le parc Jean Drapeau pour tomber nez à nez avec un renard de la taille d’un chien (genre berger belge). Nous avons voulu le prendre en photo mais Gaël a un peu flippé! Il risque de dire que c’est faux ou de me censurer (irait-il jusque là?) mais si je mens alors demandez lui pourquoi il a mis tant de temps à sortir l’appareil photo de son sac… BREF, le renard nous a fixé pendant une bonne minute pour ensuite continuer sa route! PS: j’ai flippé aussi, un peu!

Pas de photo, comme prévu!

 

Troisième étape: le match de Hockey des Juniors de Montréal contre l’équipe de Cap-Breton, match qui va sans doute rester mon meilleur souvenir à Montréal! Une ambiance de ouf (et pourtant ce n’étaient que les juniors) avec des morceaux de rock (AC/DC, Metallica,…) à chaque remise en jeu (je sais pas trop en fait mais y’a des moments où l’arbitre siffle, ils s’arrêtent et reprennent tout ça accompagné de morceaux de musique qui mettent le feu), une baston entre deux joueurs (trop bien!),  un tee shirt attrapé pour moi, etc., etc. C’était juste génial!

Mise en jeu après avoir écouté l’hymne québécois.

 

Meilleur, le numéro 26, mon joueur préféré parce que ça fait genre le numéro 26 c’est le meilleur et vu que c’est mon chiffre porte bonheur… je m’arrête là, je suis ridicule.

 

La bagarre!!! La bagarre!!!

 

Arrivez vous à lire le nom de famille du mec? C’est Plouffe, huhu!

 

LET’S GO JUNIOR! LET’S GO JUNIOR!! Wouuh!

 

 

Montréal vu par Gael – part II


Mise à jour :

– Les hommes portent des jeans larges c’est assez marrant de voir ça !
– Les pourboires sont taxés ici alors si tu n’en laisse pas ils le demandent souvent, on a pas l’habitude de laisser des pourboires
Et c’est assez difficile d’en laisser si ce n’est pas super bon et si c’est super cher !
J’en ai pas laissé deux fois, un dans un restaurant qui n’était pas super et un autre dans un truc de thé bien trop cher à mon goût
Et j’ai pas eu le droit à des au revoir 🙂
J’ai également donné un pourboire quand j’aurais pas du ! Si c’est un café au comptoir, sans service c’est étrange pour eux ^^
– Ici il laisse souvent l’eau couler ou la lumière partout, pas très écolo.
– L’électricité n’est pas chère et elle est assez écolo avec hydro-électricité, chose qu’on ne connait pas du tout en France
– Ici internet coute chère et ils sont limités en upload et download, un peu comme nous avant avec le 56k
Donc chacun fait hyper gaffe à bien sécuriser son wi-fi pour ne pas se faire skwater sa connexion
Un accès illimité en upload/download coute plus de 100$/mois
Je sais pas comment font les quebecois pour télécharger des films et des séries mais ça doit être la galère !
– Ici on sert seulement de l’eau glacé avec des glaçons dans les restos.
– Pour une location d’appart à Montréal, c’est un bail d’un an, exemple : 2010 et si tu veux partir avant la fin 2010 tu dois trouver un autre locataire, c’est à toi de faire les démarches.
Mais ils ne font pas d’état des lieux, c’est plus relax qu’en France enfin pour certaines locations sans doute !
– On a croisé 2/3 fois un SDF qui se prénomme claude et qui veut nous dire bonjour et merci en plus de 30langues.
– On a testé la poutine, plat « local » ou typique, c’est pas extra extra, c’est des frites avec du fromage et de la sauce marron 🙂
ça calle bien mais ça ne vaut pas un bon hamburger maison avec frite maison
– Ici les policiers n’hésitent pas à mettre des amendes si on traverse au rouge ! 40$ l’amende par personne on va éviter 🙂
– Les maisons d’ici ont quasiment tous un grand escalier pour accéder à la porte d’entrée et c’est pour mieux protéger les maisons du froid de l’hiver
– On va pas chez le rebeu du coin mais chez le dépanneur
– On ne chante pas « joyeux anniversaire » mais « bonne fête »
– Les supermarchés sont ouverts jusqu’à 21h – 22h
– On achète de l’alcool fort dans des SAQ, pas dans des SAC mais dans des SAQ!
– Ici on n’écrit pas Gay mais Gai (pour lemay au cas où il passe dans le coin)
– « De rien » c’est « bienvenue ».
– Plus de mots quebecois dans un prochain article !
(Merci à Nicolas & Elise, deux couchsurfeurs super sympa pour quelques infos en +)

Hier c’était musée des beaux arts et la grande bibliothèque de Montréal et cette aprem c’est boulot et sortie !

Héhé c’est Ilow, je vous mets quelques photos d’hier et d’aujourd’hui qui ne valaient pas la peine d’écrire un article!

Moi (je sais j’ai l’air d’une folle) devant le musée des Beaux-Arts de Montréal. Une partie du musée était fermée (cette partie là ressemble beaucoup -d’extérieur, du moins- aux Beaux Arts de N/\ntes), alors on a fait l’autre partie qui était dans un bâtiment plus moderne (et moins joli). Je n’ai aimé que la partie Art contemporain, certaines toiles sont juste sublimes et te laissent bouche bée!

PS: la photo est adressée à Alexandre VGRX, tu vois je SOURIS (tu peux en faire ce que tu veux du moment que je ne suis pas au courant!)

 

OUAHHHH des céréales Reese’s!!! J’en achèterai quand on se posera à NYC!

 

Quelques photos de notre promenade sur l’île Sainte Hélène -accessible en métro-. On y retourne demain! Parce que vu qu’il fait nuit à 16h30 et qu’on est sortis vers 15h30, on n’a pas eu le temps de faire grand chose!

Vous voyez la biosphère? On la détecte à peine sur la photo!

 

Vue sur le pont Jacques Cartier.

 

Gawel Kohsamui

 

On dirait que j’ai une petite main atrophiée façon Scary Movie !

Location à Montréal

Petite vidéo de notre location à Montréal !

1semaine de loc, dès notre arrivée, on a eu de la chance, on a eu une petite maison au lieu d’un appart pour le même prix car notre appart était en travaux.

On a fait les courses euh… magasiné pour 1 semaine à IGA et dans l’épicerie fine du coin. On a pas encore été au SAQ mais j’ai déjà pris de la menthe !
Ici on ne peut pas acheter de l’alcool fort dans les supermarchés, le SAQ est un magasin spécial contrôlé par l’état pour vendre de l’alcool fort.

Le mojito c’est pour demain… 🙂

Demain : musée ou jardin botanique en fonction du temps !
Mercredi : sans doute un match de hockey le soir

Aprem au Mont Royal

Yo!

Pas grand chose à raconter sur aujourd’hui puisqu’on a pas fait grand chose…

En revanche hier, on s’est promené sur le Mont Royal malgré un temps pas très clément… c’était superbe!

Le Mont Royal est une colline qui surplombe la ville de Montréal. Le nom de la ville lui a été emprunté.

Vue sur la ville en haut du Mont Royal, impressionnante! On y retournera quand il fera plus beau!

Tic et Tac se payent un gueuleton! Trop mignon, « ils viennent te manger dans la main » m’avait dit Bib… mais moi j’avais rien à bouffer alors j’ai tenté de les appâter avec des cailloux… ils flairent vite l’arnaque! Gaël se moque régulièrement de moi quand je me met dans des états du style « haaan regarde le… blablabla… troooop mignon… blablabla… c’est dingue… tu l’as vu hein? hé tu l’as vu?… ».

Non je n’ai pas froid, absolument pas!

 

 

 

 

On a pris des chemins freestyle sur le Mont Royal, si bien que le retour nous a paru durer une éternité pour finalement revenir… au même point! En gros on a tourné en rond pendant bien 45 minutes! Gaël ne voulait pas y croire, il disait « mais nooon tu te trompes, on est autre part… ». Comme si ça m’arrivait à moi de me tromper. Ahah!

 

De retour du Mont Royal, on est passé chercher nos valises qu’on avait laissé chez nos premières SERVAS (Marie-Dominique et Qi Shan).

Petite photo pour le souvenir:

 

Poutine!

Après avoir quitté les SERVAS, direction les CouchSurfers: Elise et Nicolas.

C’était une très bonne expérience. Nous avons passés la soirée avec eux puis nous avons dormi une nuit. On les a quitté ce matin. Ils ont été super accueillants, intéressants et intéressés et bien drôles aussi. Malheureusement, on a complètement zappé de prendre des photos, ce qui fait que vous ne les verrez pas sur le blog! Dommage…

Pour cette nuit, ce sera un B&B. Bien cher. Sans la télé. MAIS avec un balcon! Ce qui n’est pas désagréable pour s’en griller une.

En parlant de clopes. Je ne sais plus si je vous ai dit que je me suis bien faite avoir la première fois. En fait, quand tu vas acheter des clopes chez un Dépanneur, tu ne les vois pas entreposées comme dans nos bureaux de tabac. Du coup, tu dois savoir à l’avance ce que tu veux. J’ai donc demandé des Gauloises (ahaaaah): 9$ !

Bon ce qui est rassurant, c’est de savoir que toutes les clopes de sont pas à ce prix HEUREUSEMENT pour moi. Du coup, on en a parlé avec Nicolas et Elise qui nous ont dit que lorsque l’on demande des clopes ici, ils proposent des bas de gamme ou des haut de gamme…

Je me suis donc rendue chez le Dépanneur aujourd’hui, tout sourire et toute fière : « Bonjour! Des cigarettes bas de gamme s’il vous plait! » « Bas de gamme? hmmm comment ça?? » « Heu oui oui des cigarettes de merde s’il vous plait »

BREF! Je crois que je vais m’arrêter là car mes talents de narratrice se sont fait la malle!

A midi, on a testé la fameuse Poutine au Resto réputé: La Banquise.

C’était… pas dégueulasse… mais… à moins qu’il fasse -30°C, je pense pas qu’on ait besoin d’autant de calories et puis ça te reste bien sur le bide!

Hmm un plat de vers de terre avec un petit vomi dessus!

Voici notre chambre pour la nuit! Et la journée, puisque comme je l’ai dit dans l’article précédent (suivant pour vous), nous n’avons absolument rien fait aujourd’hui!

 

Petite précision:

COUCHSURFING:

Le terme de « CouchSurfing » est un anglicisme que l’on pourrait traduire par le fait de « passer d’un canapé à l’autre ». On peut y voir également une allusion au surf sur internet pour trouver un canapé où dormir. La participation au projet CouchSurfing est libre et gratuite. Chaque membre peut dialoguer et demander l’hospitalité aux autres membres, et chacun reste libre de ses engagements vis à vis des autres participants.

 

SERVAS:

SERVAS permet des rencontres directes entre personnes de différents pays et diverses cultures.

C’est un réseau international d’adhérents qui regroupe plus de 15 000 membres sur tous les continents. Les membres de SERVAS sont :

  • hôtes
  • voyageurs
  • hôtes et voyageurs

Cette association a été fondée à l’issue de la seconde guerre mondiale. Elle permet à des gens de toutes les origines de se rendre visite et de se connaitre dans le cadre de leur vie quotidienne.

SERVAS contribue à une meilleure compréhension entre les peuples. L’association est présente dans une centaine de pays.

Previous Older Entries