3ème jour NZ

Nous avons plutôt pas trop mal dormi, un peu froid mais faut pas s’étonner (merci Geneviève pour les sacs à viande, d’ailleurs)! -selon Gael, les sacs à viande ont été inventés au cas où « si tu vas dormir chez qqun et qu’il te prête un duvet crade, tu mets ça en dessous ». Mais oui Gaël!-

Nous reprenons donc la route en direction du Nord pour rejoindre la baie des îles et plus précisemment la ville de Pahia.


Longue route même si nous avions pris de l’avance la veille. Le fait de se concentrer sur la conduite à gauche pour ne pas se prendre les voitures mais pas trop parce qu’on va se prendre la montagne… Heureusement qu’on a pris une automatique car je ne me serais pas vue passer les vitesses à ma gauche!

Le copilote avait pour mission de dire « plus à droite, plus à droite ! » pour que nous gardions la droite de notre gauche.

La route est super super merdique, en travaux tous les 30km, on roule sur des moches cailloux, dans d’énormes nids de poule et PAF c’est le drame! Impact de cailloux sur le pare brise, le triple d’une pièce de deux euros, on a perdu le numéro de Carglass répare Carglass remplace. La panique. Evidemment c’est moi qui conduit donc je m’arrête au plus vite car je stresse. Selon le garagiste et Gael, ça ne va pas s’étendre. Ok, on verra ça plus tard.

PAF.

Gael prend le volant et c’est reparti!

Lorsque nous arrivons vers notre destination: Paihia, nous passons devant une pancarte qui indique Haruru Falls et comme nous aimons bien les chutes, on fait demi tour et on va jeter un coup d’oeil.

Gael se gare comme un pro ! Même pas de bruit, j'ai délicatement déposé l'arrière du véhicule à proximité d'un arbre

C’est vraiment l’avantage de voyager par nous même et non pas transports en commun, on peut changer d’itinéraire quand on veut, découvrir des choses qu’on avait pas prévu de voir, la liberté quoi!

On passe un peu de temps au bord des chutes, on mange des sandwichs dégueulasses que Gael avait acheté la veille à Auckland. Le spectacle est super.

Fin d’aprem, direction Paihia, enfin. On se trouve un camping de merde et pourtant à 15$ par personne avec pleins d’insectes partout baaah.

On rejoint Paihia à pieds, mouai y’a rien à voir à part une piste d’hélico… C’est une petite ville qui offre beaucoup de possibilités d’excursions mais pas beaucoup plus.

Un panneau cool à Paihia

Pas sympa pour les chiens de devoir partager leur spot..

Bon, on va se boire une bière ou plutôt du cidre (pomme-poire) (qu’ils vendent au même format) dans le camping.

On rencontre un Belge, un flamand même. Putain ils sont chelous ces belges! C’est pas le premier belge chelou que l’on rencontre! Bref.

Le lendemain, nous avons prévu d’aller dans la ville d’à côté: Kérikéri pour voir les Rainbow Falls (encore des chutes).

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Alecks
    Mar 17, 2011 @ 14:08:59

    Encore une merde mais on sent l’enthousiaste arrivée!
    Gael et la conduite…
    Je pensais que vous achèteriez un van pourri!!

    Répondre

  2. Jean Kevin
    Mar 22, 2011 @ 11:52:38

    Sa a l’air de dechirer sa cera

    Répondre

  3. Jean Kevin
    Mar 22, 2011 @ 11:52:59

    ça a l’air de déchirer sa cera !!

    Répondre

Lachez-vous ! Laisser un commentaire :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :